La communication interpersonnelle au travail a un impact important sur la satisfaction et la motivation des collaborateurs, ainsi que sur leur collaboration et le succès de l’organisation.

Dans cet article, nous reviendrons sur la définition et le rôle de la communication interpersonnelle.

Qu’est-ce que la communication interpersonnelle ?

La communication interpersonnelle est le processus d’échange d’informations, d’idées et de sentiments entre deux ou plusieurs personnes par des méthodes verbales ou non verbales.

Faites passer votre communication interne au niveau supérieur grâce à une plateforme de communication personnalisée pour vos collaborateurs.

Cela suppose souvent un échange d’informations en face à face, par le biais de la voix, des expressions faciales, du langage corporel et de gestes. Le niveau de compétence en communication interpersonnelle d’une personne se mesure à sa facilité à transmettre des messages aux autres.

Les 6 éléments de la communication interpersonnelle

En théorie de la communication, la communication interpersonnelle comprend six éléments clés.

Les communicateurs

Le terme communicateur désigne à la fois l’émetteur de l’information et le récepteur. Une communication interpersonnelle implique donc au moins deux communicateurs.

Le message

L’un des éléments les plus importants de la communication interpersonnelle est le message. Il peut être transmis de plusieurs façons : par le discours, le langage corporel, le ton de la voix, les gestes et autres.

Les interférences

Les interférences désignent la différence entre le message émis et le message reçu. Ces éléments parasites se manifestent par exemple sous forme de jargon, de barrières linguistiques ou encore d’inattention. C’est à cause des interférences que les communicateurs internes ont du mal à attirer l’attention nécessaire des collaborateurs.

La rétroaction

La rétroaction représente la réponse du récepteur. En d’autres termes, c’est le message renvoyé à l’émetteur. Elle est fondamentale, car elle indique à l’émetteur si le message a été reçu et interprété correctement ou non.

Le contexte

La réception et l’interprétation d’un message dépendent principalement du contexte. Par conséquent, la communication interpersonnelle elle-même dépend du contexte. Ce dernier se définit par les facteurs environnementaux qui influencent les résultats de la communication.

Le support

Pour finir, un message est envoyé et reçu via un canal ou un support spécifique. Outre la communication en face à face, certains des canaux professionnels les plus courants comprennent les e-mails et les intranets.

Alors que l’écosystème de la communication professionnelle se complexifie à l’extrême et que les canaux de communication tels que les e-mails perdent en efficacité, les organisations recherchent désormais des solutions pour rassembler tous ces canaux en une seule et même plateforme de communication.

Communication interpersonnelle et télétravail

Le télétravail est devenu la nouvelle norme pour de nombreuses organisations, ce qui bouleverse complètement la façon dont les collaborateurs communiquent.

Afin de s’adapter à cette nouvelle tendance, les employeurs recherchent désormais de nouvelles façons de maintenir leurs équipes connectées, engagées et bien informées. De plus, sachant que de nombreux collaborateurs reçoivent aujourd’hui une surcharge d’informations importantes, les employeurs doivent comprendre qu’en matière de communications internes, il n’existe pas de solution unique.

Par conséquent, beaucoup d’entreprises mettent en place de nouvelles solutions de communication afin de rassembler sur une même plateforme l’ensemble de leurs collaborateurs sur site, sur le terrain ou à distance, et favoriser les échanges entre équipes.

Les 10 compétences indispensables en communication interpersonnelle

Une étude publiée dans la revue Business Communication Quarterly définit les « compétences techniques » comme l’expertise nécessaire à la réalisation d’un travail, tandis que les « compétences relationnelles » représentent les qualités interpersonnelles, telles que le sens du contact.

77 % des employeurs déclarent que les compétences relationnelles sont tout aussi importantes que les compétences techniques. Bien qu’elles s’avèrent plus difficiles à identifier et à mesurer, elles ont tout autant d’influence sur la progression de carrière du collaborateur, sur son moral et celui de l’équipe, ainsi que sur le succès de l’organisation.

Pour aller plus loin : Comment répondre au besoin de reconnaissance de vos employés ? Nos conseils et astuces

L’étude mentionnée ci-dessus met l’accent sur 10 compétences relationnelles clés que les dirigeants d’entreprise considèrent comme cruciales :

  • 1. La communication — l’expression orale, la capacité à parler, l’expression écrite, les présentations, l’écoute
  • 2. La courtoisie — les bonnes manières, le savoir-vivre, le respect des protocoles professionnels, la bienveillance, la politesse, le respect
  • 3. La flexibilité — la souplesse, la volonté d’évoluer et d’apprendre sans cesse, l’acceptation du changement, l’adaptation, la capacité à apprendre
  • 4. L’intégrité — l’honnêteté, l’éthique, la moralité, les valeurs personnelles
  • 5. Les compétences interpersonnelles — la gentillesse, l’amabilité, le sens de l’humour, la bonté, l’empathie, l’attitude positive
  • 6. L’attitude — l’optimisme, l’enthousiasme, la motivation, la joie de vivre, la confiance
  • 7. Le professionnalisme — le sérieux, le calme
  • 8. La responsabilité — la fiabilité, le rendu du travail, la débrouillardise, l’autonomie, le bon sens
  • 9. Le travail d’équipe — la bonne entente avec les autres, l’amabilité, la solidarité, la serviabilité, la collaboration
  • 10. L’éthique de travail — l’implication, la loyauté, l’esprit d’initiative, la motivation, l’assiduité

Le manque de communication interpersonnelle au sein de l’organisation

Un manque de communication interpersonnelle au sein d’une organisation entraîne un sentiment d’isolement de la part des collaborateurs, qui peuvent se considérer comme laissés pour compte. Ils n’ont en effet pas l’impression de pouvoir librement partager leur opinion et exprimer leurs besoins, leurs souhaits et leurs préoccupations.

Ce problème prend notamment de l’ampleur dans les organisations internationales qui comptent des télétravailleurs dispersés dans le monde et potentiellement tenus hors des canaux de communication.

D’après une enquête internationale menée par Buffer, la troisième plus grande difficulté mentionnée par les télétravailleurs est la collaboration et la communication.

De même, les employeurs et les communicateurs internes devraient être en mesure d’envoyer des messages personnalisés et pertinents à l’ensemble de l’organisation et de susciter davantage d’engagement avec le contenu interne.

Rendez vos communications internes plus stratégiques avec Haiilo

Afin de garder vos collaborateurs informés, motivés, connectés et productifs, il est essentiel d’ajuster votre stratégie de communication interne à ces nouvelles tendances et aux préférences de vos équipes.

Pour aller plus loin : Comment améliorer l’expérience collaborateur dans votre organisation

La solution de communication de Haiilo permet aux dirigeants, aux managers et aux professionnels de la communication interne de s’adresser en quelques instants à tous les collaborateurs de l’organisation de manière personnalisée. Réunissant toutes vos équipes sur une seule et même plateforme, Haiilo réduit les interférences et favorise une communication limpide et rapide entre tous les membres de votre organisation.

Et maintenant ? Prenez rendez-vous pour découvrir notre démo Haiilo et comprendre comment nos clients ont amélioré la communication au sein de leur organisation.