La guerre des talents gronde. Vous souhaitez obtenir une vision claire du taux d’engagement de vos collaborateurs ? Vous aimeriez comprendre ce qui les motive et les incite à travailler pour vous ? Ou à l’inverse ce qui pourrait les faire quitter l’entreprise ou augmenter l’absentéisme ? Un questionnaire sur l’engagement de vos collaborateurs répondra à toutes vos questions !
Néanmoins, ces dernières années, de nombreuses critiques ont émergé, reprochant notamment aux enquêtes d’être trop longues, de poser des questions hors sujet ou de ne pas obtenir de réponses sincères. Pour éviter ces écueils, il est important de choisir les bonnes questions et le bon outil pour votre questionnaire. Avec des questions d’enquête pertinentes, vous obtiendrez des réponses sur le leadership interne, la dynamique d’équipe et la culture d’entreprise qui affectent le bonheur, la productivité et l’engagement général de vos collaborateurs.
Alors choisissons ensemble les meilleures questions !

Faites passer votre communication interne à la vitesse supérieure grâce à Haiilo.

Comment préparer votre questionnaire collaborateur ?

Sondage sur l’engagement collaborateur : pourquoi un outil dédié est-il indispensable ?
L’engagement est une notion complexe regroupant de nombreux facteurs. Pour l’étudier précisément, un outil de sondage est primordial pour capter l’ensemble des besoins et ressentis.

Enquête collaborateurs - Besoin en solution dédiée

Source : https://www.lucca.fr/magazine/qvt/enquete-collaborateurs-avez-vous-vraiment-besoin-dune-solution-dediee

Avant de lancer le sondage, prenez bien le temps de communiquer sur l’objectif du sondage et sur la manière dont il sera restitué. Au moment de dévoiler les résultats, n’hésitez pas à résumer les points essentiels et à préciser comment vous allez utiliser les réponses pour améliorer l’engagement des collaborateurs. En somme, communiquez et démontrez que les sondages sont utiles et améliorent réellement le bien-être et l’engagement grâce aux actions mises en place à postériori.

Enfin rappelez que les réponses seront 100 % anonymes. En effet, 80 % des collaborateurs demeurent sceptiques et craignent que leurs réponses aient un impact sur leurs carrières. Autre conseil : faites court, ils ne doivent pas prendre plus de 7 à 8 minutes, sous peine de perdre vos interlocuteurs.

Sondage collaborateurs : crainte d'un impact sur leur carrière

Veillez à ce que chaque question ne comporte qu’une seule idée et qu’elle soit claire et concise. Sinon, vous risquez d’embrouiller vos interlocuteurs et d’obtenir des données peu fiables. Enfin, donnez une échéance courte. Sept jours est un bon délai pour avoir le temps de répondre. Et n’hésitez pas à envoyer un email de rappel au bout d’une semaine pour les retardataires !

Quelles sont les meilleures questions pour mesurer l’engagement de vos collaborateurs ?

La satisfaction des collaborateurs

  • Que pensez-vous de votre travail ?
  • Êtes-vous satisfait du salaire et des avantages qui vous sont offerts ?
  • Recommanderiez-vous notre entreprise à un ami ou à un parent ?
  • Aimez-vous travailler avec votre équipe ?
  • Avez-vous hâte d’aller travailler ?

Les objectifs de carrière

  • L’entreprise vous offre-t-elle des opportunités de croissance ?
  • Y a-t-il un alignement entre vos objectifs et les objectifs de l’entreprise ?
  • Avez-vous les outils pour travailler efficacement ?
  • Trouvez-vous que votre travail vous permet de développer de nouvelles compétences ?
  • Êtes-vous satisfait de la formation liée au travail offerte par votre organisation ?
  • Pensez-vous que votre organisation se soucie de votre développement professionnel ?

La culture d’équipe

Le bien-être psychologique

Une compréhension et un lien avec les objectifs de l’organisation

Le pouvoir du feedback collaborateurs

Source : https://javelo.io/fr/

Choisissez la meilleure technologie pour vos enquêtes

Les fonctionnalités proposées par votre outil doivent vous offrir un large choix d’options pour construire le sondage le plus pertinent possible pour vos collaborateurs.

Critère numéro 1 : votre outil doit s’adapter aux différents supports (responsive design)
Comprenez ordinateur, tablette et smartphone. Quel que soit l’endroit où se trouve votre cible, elle doit être en mesure de pouvoir répondre à votre questionnaire. La lisibilité des images, la taille des phrases, des pages lisibles sans scroller… Chez Haiilo, nous avons intégré les outils les plus importants afin que vous puissiez atteindre vos collaborateurs là où ils se trouvent et augmenter votre taux de réponse. Par exemple : Intégration à Slack, Envoi des enquêtes par SMS, Intégration à MS Teams et nous obtenons plus de 75 % de taux de réponse.

Critère numéro 2 : l’analyse de données
C’est une étape essentielle de votre sondage. Vous devez choisir un outil de sondage en ligne qui vous présente une analyse de données complète, générée en temps réel, lisible et compréhensible. Il doit devenir le 6ème sens de tous les managers ! Avec la solution Haiilo, l’analyse automatisée permet d’anticiper facilement des problèmes et d’identifier les bonnes pratiques pour soutenir et mobiliser vos équipes.

Critère numéro 3 : la sécurisation des données
Les données sont personnelles, nombreuses et doivent rester anonymes. Vérifiez que l’outil soit certifié ISO27001 : la certification incontournable dès qu’il est question de sécurisation des données. Haiilo est certifié et s’engage à maintenir de hauts standards de sécurité.

Sondage et analyse, donnée personnelles anonymes

Critère numéro 4 : l’internationalisation de votre sondage
Il est naturellement plus confortable et rapide de répondre à un sondage dans sa langue natale. Créer un sondage en ligne accessible en plusieurs langues, pourra vous être utile. Haiilo offre cette possibilité.

Critère numéro 5 : Réduisez le turnover et veillez sur la santé mentale
L’objectif premier d’un sondage sur l’engagement collaborateur est d’éviter le mal-être en entreprise et un taux élevé de turnover. N’attendez pas qu’il soit trop tard. Avec Haiilo, les notifications personnalisées vous aideront à agir sur des problèmes spécifiques avant qu’ils occasionnent l’absentéisme ou un désengagement.