Vous envisagez de lancer un programme d’Employee Advocacy sur les réseaux sociaux, mais vous ne savez pas par où commencer ? Pas d’inquiétude, on vous explique dans cet article les différentes étapes à suivre pour mettre en place un programme d’Employee Advocacy qui fonctionne.

L’Employee Advocacy est un puissant moyen de renforcer la notoriété de votre marque, de booster les ventes, d’inspirer confiance et d’optimiser les initiatives de marque employeur.
En effet, 82 % des acheteurs font confiance aux publications de leurs contacts sur les réseaux sociaux, tandis que seulement 15 % se fient aux publications des marques. La grande majorité des entreprises prévoit donc de lancer un programme d’Employee Advocacy ou a déjà mis en place une stratégie pour encourager leurs collaborateurs à prendre le rôle d’ambassadeurs.

Transformez vos collaborateurs en ambassadeurs de votre marque grâce à notre plateforme d’employee advocacy

Confiance en l’employee advocacy

Qu’est-ce que l’Employee Advocacy ?

En un mot, l’Employee Advocacy est la promotion d’une entreprise par ses employés. Lorsque ces derniers publient du contenu lié à leur organisation (sur des actualités, des nouveaux produits…), ils contribuent à l’image de l’entreprise et facilitent considérablement les efforts de recrutement.

Définition employee advocacy

Avec l’Employee Advocacy, vous disposez donc de tous les outils pour renforcer votre image de marque et gagner en visibilité tout en aidant vos collaborateurs à développer leur leadership d’opinion.

Cependant, vous avez besoin d’une stratégie concrète pour réussir votre programme d’ambassadeurs de marque. Vous devez d’abord élaborer un plan structuré et vous assurer que vos collaborateurs souhaitent y prendre part.

6 étapes pour bien réussir son programme d’Employee Advocacy

Sur les réseaux sociaux, le contenu partagé par vos collaborateurs suscite 8 fois plus d’engagement que celui que vous publiez sur vos comptes officiels. Il a également une portée de 561 % supérieure.

Employee advocacy renforce l’engagement des collaborateurs

Certaines étapes sont essentielles pour déployer un programme d’Employee Advocacy efficace.

Voici donc les étapes à suivre pour encourager vos collaborateurs à participer à votre stratégie de communication sur les réseaux sociaux :

1. Choisir des ambassadeurs de marque

Vous pouvez soit commencer avec un petit groupe de vos collaborateurs, puis étendre votre programme plus tard, soit inviter immédiatement tous vos collaborateurs à y participer.

Adoptez la stratégie qui s’adapte à la culture, la taille et la structure de votre organisation. Privilégiez peut-être la première option si vos collaborateurs ne maîtrisent pas encore le concept de marque personnelle (personal branding).

L’avantage de lancer un programme d’Employee Advocacy avec un petit groupe de collaborateurs, c’est que vous aurez davantage de facilité à former les participants et à modifier votre stratégie si nécessaire.

Toutefois, en invitant directement tous vos collaborateurs à devenir ambassadeurs de marque, toute l’organisation se sentira concernée par cet effort commun.

💡Dans les deux cas, commencez par gagner le soutien des managers afin qu’ils expliquent ensuite à leurs équipes comment bien développer leur marque personnelle.

2. Se fixer des objectifs concrets et mesurables

Quelles sont vos attentes ? Quels KPI vont mesurer le succès de votre programme ? Cherchez-vous à encourager vos collaborateurs à utiliser les réseaux sociaux pour renforcer votre marketing de contenu, augmenter le trafic sur votre site internet, et générer des leads ou vous attendez-vous à ce qu’ils contribuent à votre marque employeur?

Fixez-vous des objectifs concrets pour faire partir votre programme dans la bonne direction et suivre vos progrès. Optez pour des KPI suffisamment clairs et adaptés à votre entreprise.

Présentez vos objectifs et vos KPI à l’ensemble de l’organisation afin que tout le monde soit sur la même longueur d’onde et puisse évaluer les résultats de ses efforts.

💡Pensez à vos collaborateurs ! Assurez-vous que votre programme les aide à développer leur marque personnelle et à se positionner en tant qu’experts dans votre secteur. Demandez-leur les objectifs qu’ils souhaitent atteindre en participant au programme.

3. Définir une stratégie de contenu

Le secret, c’est d’inclure dans votre programme du contenu qui intéresse vos collaborateurs et leur réseau.

Par exemple, vous pourriez transmettre à vos collaborateurs des actualités en lien avec la société, des mises à jour de produits, mais aussi des trucs et astuces.

N’oubliez pas d’utiliser à la fois du contenu interne et externe. En effet, les internautes en ont généralement marre des messages de marque : 83 % d’entre eux aimeraient pouvoir filtrer les publicités qu’ils voient.

Employee advocacy filtrer les publicités

Pour rendre votre programme d’Employee Advocacy engageant, envoyez à vos collaborateurs des articles de blog, des communiqués de presse, des infographies et des vidéos. Selon G2Crowd, les vidéos génèrent en effet 1 200 % de partages en plus que le texte et les images sur les réseaux sociaux.

Utilisez une plateforme d’Employee Advocacy où vos collaborateurs peuvent facilement trouver du contenu à partager. Créez des canaux auxquels ils peuvent s’abonner pour les aider à trouver des informations qui les intéressent. Donnez-leur également la possibilité d’aimer et de commenter le contenu qui leur plaît.

Si vous souhaitez que vos collaborateurs partagent du contenu lié à leur industrie et à leur domaine d’expertise avec leur réseau personnel, n’oubliez pas que vous devez leur en faciliter l’accès. Leur niveau d’adhésion et d’engagement dépend avant tout du contenu que vous leur transmettez.

💡Saviez-vous que vos collaborateurs peuvent contribuer à votre stratégie de contenu ? Ils sont fiers d’être associés à votre marque, alors laissez-les partager leurs idées et expériences. Invitez-les à créer leurs propres publications !

Pour aller plus loin : L’Employee Advocacy : Les étapes à suivre pour réussir

4. Investir dans la formation des collaborateurs

Pour aider vos collaborateurs à participer au programme, nous vous conseillons de mettre en place une formation structurée et personnalisée.
C’est une étape essentielle à l’élaboration d’une stratégie d’Employee Advocacy, car elle lèvera les obstacles qui pourraient freiner la réussite de votre programme.

Faites preuve de créativité : vous pouvez par exemple animer des webinaires et des ateliers, trouver des cours en ligne ou même organiser un évènement pour célébrer le lancement officiel du programme.

Votre objectif est d’aider vos collaborateurs à construire leur marque personnelle sur les réseaux sociaux. S’ils se positionnent en tant qu’experts du secteur, leur statut encouragera les autres utilisateurs à se fier à votre marque.

💡Invitez les collaborateurs les plus engagés dans votre programme à animer des ateliers. De cette façon, vous leur témoignez votre confiance et valorisez leur expertise. L’Employee Advocacy sert après tout à construire des relations gagnant-gagnant !

5. Demander des feedbacks

Lorsqu’elles entreprennent un projet d’Employee Advocacy, trop d’entreprises oublient de demander l’avis de leurs équipes. Leur aide est pourtant essentielle à l’amélioration du programme.

Vous construisez un programme d’Employee Advocacy pour vos collaborateurs, mais aussi avec eux. Alors, donnez-leur la parole !

Vous pouvez demander des retours sur plusieurs sujets : le lancement du programme, le contenu que vous sélectionnez pour vos équipes, la formation que vous avez mise en place, la manière de rendre votre programme ludique ou la façon dont les objectifs ont été communiqués à l’ensemble de l’organisation !

6. Utiliser les bons outils technologiques

Impossible de bien élaborer, mettre en place et gérer un programme d’Employee Advocacy sans les bons outils technologiques. Heureusement, il existe des solutions pour rendre le marketing d’Employee Advocacy plus efficace, plus fluide et plus simple pour vos collaborateurs.

Si vous envisagez d’implanter un programme d’Employee Advocacy dans votre organisation, jetez un coup d’œil au top 7 des solutions d’Employee Advocacy actuellement disponibles sur le marché.

Etapes pour bien réussir son programme d’Employee Advocacy

Les meilleurs fonctionnalités pour votre outil d’employee advocacy

  1. Une Application pour vos collaborateurs

    Votre outil d’employee advocacy doit s’adapter à ce nouveau monde du travail hybride. Avoir une application d’employee advocacy permet à vous et à vos collaborateurs de garder un oeil sur les dernières activités et actualités de votre entreprise, de partager du contenu où que vous soyez, mais aussi d’analyser les résultats de vos dernières campagnes, en tant qu’administrateur. Il n’y a pas à dire, avoir toutes les informations depuis son téléphone facilite grandement la tâche quand nous sommes régulièrement en déplacement. Le plus important dans l’utilisation de cette application est de s’assurer qu’elle respecte la sécurité de votre entreprise et les normes RGPD. Elle doit être également facile à utiliser et vous permettre de générer facilement tous types de contenu.
  2. Un outil d’analyse pour mesurer votre stratégie d’employee advocacy

    En mettant en place une stratégie d’employée advocacy, il faut savoir mesurer les résultats des actions mises en place. Si une analyse manuelle relève du miracle, opter pour un outil d’employee advocacy doté d’une fonctionnalité d’analyse avancées alimentées par l’IA est la solution. Grâce à cette fonctionnalité, vous serez capable de mesurer vos communications et l’engagement autour de ces communications, d’identifier vos salariés ambassadeurs et de comprendre la valeur monétaire de cette stratégie ainsi que votre retour sur investissement. Votre outil d’employee advocacy facilitera le département communication à prendre des décisions basées sur des données concrètes et paramétrer des rapports automatisés.
  3. La Gamification pour de meilleurs taux d’adoption

    Gamifier l’expérience dans l’utilisation de votre outil d’employee advocacy aura un effet positif sur l’engagement sur la plateforme et son adoption par vos collaborateurs. Donnez la possibilité à vos collaborateurs de se comparer à leurs collègues, en matière de trafic et d’engagement. Avec un index Influenceurs comme celui d’Haiilo, les collaborateurs peuvent plus facilement développer leur stratégie personnelle sur les réseaux sociaux. Cette fonctionnalité ludique plait beaucoup chez les collaborateurs, mais aussi chez les administrateurs qui voient le taux d’engagement et d’utilisation augmenter. Pour aller plus loin : Grâce à la gamification de l’outil d’employee advocacy, vous pouvez facilement récompenser vos salariés ambassadeurs, en créant des podiums et mettant en avant les efforts de chacun. Certains de nos clients offrent à leurs meilleurs ambassadeurs des goodies, tous les efforts sont récompensés.
  4. Le partage automatique

    Votre outil d’employee advocacy devrait vous permettre de programmer automatiquement des publications qui seront partagées sur les réseaux sociaux à une heure optimale pour vous. Le partage automatique peut aussi être accessible pour les administrateurs pour qu’ils puissent prendre de l’avance sur les publications qu’ils décident de partager sur l’outil d’employée advocacy.
  5. Le Filtrage de mots-clés

    Lorsqu’ils existent plusieurs contributeurs sur votre outil d’employee advocacy, il est parfois difficile de bloquer les communications sortantes. C’est pour cela qu’avoir un filtrage de mots clés est une fonctionnalité importante à prendre en compte avant d’investir dans un outil d’employee advocacy. Le bloqueur de mots-clés s’assure que ces publications respectent les consignes de l’organisation, ce qui vous assure une sécurité plus grande.
  6. L’Expérience personnalisée grâce à la segmentation par langue, lieu et département

    Le risque avec un outil de communication est de noyer les collaborateurs sous un flux d’information qui n’est pas spécialement pertinent pour eux. C’est pour cela qu’il est important de privilégier un outil d’employee advocacy qui offre une expérience personnalisée aux utilisateurs. Avoir la possibilité de segmenter le partage de contenu par langue, lieu ou même par département est quelque chose de primordial pour maintenir l’utilisation et l’adoption de l’outil.
  7. Les bonnes intégrations

    Si vous souhaitez mettre en place un outil d’employee advocacy, vous souhaitez très certainement augmenter votre notoriété de marque, faire accroitre votre business ou encore attirer de nouveaux talents. Une bonne stratégie d’employee advocacy doit passer par une stratégie de communication interne solide. Pour ce faire votre outil d’employee advocacy doit s’intégrer à vos outils préférés pour garantir son succès :  Teams, Yammer, LinkedIn, Facebook, Slack, Twitter, etc.
Employee advocacy pour développer son réseau professionnel

Les avantages commerciaux des programmes d’Employee Advocacy

L’Employee Advocacy présente de nombreux atouts. Vous observerez plus précisément des résultats positifs sur les performances de vos services marketing, commerciaux et RH.

Voici quelques chiffres qui le prouvent :

  • Selon Fast Company, les leads provenant du marketing social de vos collaborateurs aboutissent 7 fois plus fréquemment que les autres leads.
  • Selon Hinge, 87 % des collaborateurs reconnaissent que l’Employee Advocacy contribue à élargir leur réseau professionnel et 76 % trouvent qu’ils arrivent mieux à suivre les tendances de leur secteur.
  • Selon LinkedIn, les entreprises dont les employés partagent le contenu social de leur marque observent que leurs offres d’emploi reçoivent davantage de vues.
  • Selon Kredible, un programme d’Employee Advocacy qui implique 1 000 participants actifs peut générer en moyenne 1 800 000 € de valeur publicitaire.

De plus, un tel programme motive vos équipes à s’impliquer dans la mission de votre organisation et à adhérer à vos valeurs fondamentales. Voici encore quelques chiffres ci-dessous pour vous montrer comment l’Employee Advocacy peut contribuer à la réussite globale de votre société.

Employee advocacy contribue au succès de l’entreprise

Pour en savoir plus sur la communication et sur les outils Haiilo,

Array ( [0] => 5877 )