Tout comme le management ou le développement des talents, le leadership fait partie des concepts que nous connaissons bien, mais qu’il est difficile à définir avec précision.

Les bons leaders proviennent de parcours très divers et occupent tous types de fonctions. En observant tous les grands dirigeants et managers qui ont réussi, que pouvons-nous apprendre sur le leadership et quelles leçons pouvons-nous tirer de leurs erreurs et de leurs réussites ? Que signifie réellement le terme de leadership dans le monde d’aujourd’hui ?

Qu’est-ce que le leadership ?

Le leadership ne représente pas un intitulé de poste, une certaine fourchette de salaire ou un type de personnalité charismatique.

Dans le livre Les fiches outils – Focus du Lean Six Sigma (p. 183), Romain Hennion et Anissa Makhlouf nous rapportent que « selon Peter Drucker, […] un leader est simplement quelqu’un qui a des suiveurs » et que « selon Bill Gates, le leader est celui qui entraîne avec lui une équipe vers un siècle nouveau. »

Assurez une bonne cohésion et de bons échanges entre vos équipes et vos managers.

Puisque plusieurs chemins semblent donc mener au leadership, vous pouvez faire preuve de créativité dans votre approche.

On remarque que le concept de leadership implique toujours « quelqu’un d’autre », même s’il ne s’agit pas nécessairement de subordonnés directs ou de personnes ayant une obligation financière ou sociale envers vous.

La définition suggère aussi qu’il existe une mission ou une tâche à accomplir et que des individus travaillent ensemble à cette fin. Amener les personnes à réaliser quelque chose ne relève pas de l’autorité ou du pouvoir. Cela relève de votre capacité à leur montrer l’importance de ce projet et à leur transmettre votre passion.

Source

Comment reconnaître un bon leader ?

Bien qu’il existe de nombreux styles de leadership, les bons leaders partagent certains points communs.

1. Une communication descendante, mais aussi ascendante

Les leaders doivent être de bons communicants. Ils doivent s’entretenir régulièrement avec les personnes qu’ils dirigent et leur transmettre des messages cohérents. En matière de leadership et de communication, l’empathie joue un rôle important, tout comme la collaboration.

Nous préférons tous avoir l’impression de participer à un projet, plutôt que celle de n’être qu’un énième rouage d’une machine ou un robot suivant des ordres sans discuter. Les leaders offrent donc à leurs collaborateurs le pouvoir de contribuer et de communiquer grâce à un système de feedback ascendant. Ils donnent de l’importance et de l’audace aux personnes qu’ils dirigent, car ce sont eux qui comptent, et non les leaders eux-mêmes.

2. Des convictions fortes, qui ne les empêchent pas de continuer d’apprendre

La bonne communication et la prise en compte des commentaires vont de pair avec des idéaux solides, mais pas inébranlables. Les bons dirigeants sont prêts à adapter leurs idées en fonction des nouvelles informations à leur disposition.

📙 Pour aller plus loin : Comment répondre au besoin de reconnaissance de vos employés ?

3. Des prises de risques mesurées

Les leaders sont prêts à prendre des risques, car ils sont convaincus de certaines idées ou voient le monde tourner d’une certaine façon. C’est cette audace à poursuivre ses idéaux jusqu’au bout qui définit un leader. Malgré leur passion, les bons leaders sont aussi capables de prévoir les éventuelles conséquences négatives de leurs projets et, si besoin, d’y mettre un terme.

4. La capacité à influencer les autres

Les leaders doivent pouvoir influencer les autres par le biais d’une communication authentique et transparente. Ils doivent faire office de modèles et encourager en permanence les autres à vivre selon les valeurs fondamentales de l’organisation et à en poursuivre les objectifs finaux.

5. Le renforcement de la confiance et de la transparence

Les collaborateurs souhaitent travailler avec des leaders dignes de confiance qui leur font part de toutes les informations et actualités importantes relatives à l’organisation. Un bon leader doit donc communiquer ouvertement sur tout ce qui se passe au sein de son organisation.

Grâce à la transparence et à la franchise, vos équipes ont moins l’impression d’être dans le noir. Elles se sentent donc davantage responsabilisées et font preuve de plus d’engagement.

6. Une vision et un objectif

Les leaders possèdent toujours une vision et un objectif clairs. Les bons leaders anticipent non seulement l’avenir, mais ils savent également partager leur vision pour générer plus d’attention et d’alignement.

La communication d’une mission, d’une vision et d’un objectif clairs rassemble les trois points essentiels au succès de l’organisation et de ses collaborateurs. Si les employés sont en mesure de voir la situation dans son ensemble, ils savent quel chemin emprunter.

Dans une enquête auprès des patrons de TPE, American Express Small Business a également relevé deux autres qualités communément associées aux bons dirigeants : l’expertise et le charisme.

Source

Le bon leadership est un art

Bien qu’il nous faciliterait grandement la vie, le livre du parfait leader n’existe pas. C’est pour cela que nous connaissons de nombreux leaders qui excellent malgré leurs approches complètement différentes. De multiples stratégies nous permettent d’influencer les autres et de leur transmettre une vision, mais il n’existe aucune solution unique.

Téléchargez notre Rapport sur l’Engagement Collaborateur et apprenez les motivations des salariés modernes !